Faut Qu’on Conv’ #8 : Odyssée à Tarbes – Les mêmes, en mieux !

IMPORTANT AVANT DE LIRE L’ARTICLE ! Note de Guillaume : Suite à un souci technique, les interviews ne sont pas encore en ligne mais ne vous en faites pas, elles arrivent très vite !

Bienvenue dans “Faut Qu’on Conv’ “, les articles sur nos expériences en conventions ludiques ! Vous trouverez ici nos impressions sur les événements de nos confrères joueurs. Aujourd’hui, retour sur les L’Odyssée d’Ouroboros – Origins. Bien sûr, cela sera tout à fait subjectif, donc n’hésitez pas à donner vos propres impressions en commentaires 😉

La nouvelle association rassemblant les plus motivés des Terres d’Ouest et de la Guilde Alpha

Vendredi

Ah ah ! Vous êtes tombés dans mon piège !

Pour la première et apparemment pas la dernière fois malheureusement, je travaillais ce vendredi soir là… jusqu’à 00h40. Je n’étais donc pas présent pour le lancement de la convention. Honte et regrets éternels sur moi…

Cela me fait donc déroger à une des règles que je m’étais imposé pour rédiger un FQC : être présent sur l’ensemble de la manifestation. C’est cette même règle qui fait que je n’ai fait aucun FQC sur les conventions de Bordeaux par exemple, malgré ma présence quasi systématique, mais souvent qu’un jour sur deux.

Il y a une raison simple à cela : je considère que je ne peux pertinemment parler d’un événement que si je suis présent et actif sur la quasi-totalité de son ouverture.

Le grand prophète, Sa Loutrissime lui-même !

Samedi

Samedi matin, debout 5h (pas plus de 4h de sommeil donc) et un peu avant 6h, je passe prendre mon compagnon de toujours de convention, vous le connaissez tous : Polo !

Wifi : Et moi ? Je compte pour du beurre ?

Moi : Non mais je t’embarque de chez moi, c’est pas pertinent d’en parler…

Petit détour sur Bordeaux pour un échange de voiture avec mon frangin. Ma chère Clio et ses 260 000 km au compteur évite les autoroutes. Et puis direction le Sud ! Avec Polo, on discute de nos attentes et interrogations. En effet, si vous avez suivi l’actu convention du Sud-Ouest ou notre article de l’année dernière, vous savez que le tome “Chroniques des Terres d’Ouest” s’est fermé l’année dernière avec son 8ème chapitre, et que cette année, c’est l’ouvrage “L’Odyssée d’Ouroboros” qui s’est ouvert. Quels seront les changements ? Nous étions impatients de découvrir ça !

On arrive vers 9h30 sur place, sous la pluie. Au passage, bravo pour les bénévoles qui ont fait l’accueil sous la pluie constante ! On se gare dans la même zone que l’année dernière. On pose nos affaires dans le bâtiment qui sert de dortoir. C’est une découverte pour nous, car l’année passée, nous avions opté pour un hôtel du centre-ville. Là, ma motivation en prend un coup : le lieu a l’air d’être à l’abandon, c’est une grand salle avec plein de vieux matériel poussé sur le côté pour dégager un grand espace central. Je sens un courant d’air et en regardant l’intérieur du bâtiment, je me rends compte que c’est très mal isolé. Au vu de la grande baisse de température prévue pour ce weekend, la nuit sera rude.

Wifi : En même temps, Petit Cœur avait prévenu en avance sur l’événement Facebook qu’il allait faire froid et qu’il fallait prévoir des couches supplémentaires.

Une fois les affaires posées, Polo, Wifi et moi allons nous inscrire à l’entrée. Le tarif a baissé de moitié, 5€ donc, mais le “welcome pack” reste conséquent : le fameux dé en gomme, l’écocup, un crayon à papier et quelques prospectus. Entre les dormeurs et les personnes présentes dans la salle, il devait y avoir une quarantaine de personnes. Nous retrouvons nos amis rôlistes, de façon aléatoire et non exhaustive : Forgie, Gryff, Solène, Nanach, Nightwish (que vous retrouverez en interview très spéciale en bas d’article 😀 ) Alice, notre homme-loutre adoré Christophe, Fayn, Bria etc. Comme l’année dernière, les parties sont proposées le jour J et donc les inscriptions des joueurs se font en suivant. Il n’y a qu’une petite dizaine de parties pour la ronde du samedi journée, je suis surpris qu’il n’y ait pas plus de monde. Je m’inscris donc avec Polo sur une table de Loup-Garou : l’apocalypse menée par… notre roux national, Gryff ! Comme à l’accoutumée, vous trouverez le détail des parties en fin d’article 😉 La partie commençant vers 12h, nous passons la matinée à discuter et à se donner des nouvelles avec nos amis lointains.

Des poilus ! Plein de poilus !

Nous finissons la partie un peu avant 18h. Pour éviter le presque déboire de l’année dernière, je me tiens prêt pour l’annonce de la ronde nocturne, et je fonce m’inscrire dès que possible. Je choisis une partie sur un univers que je vois fréquemment proposé en convention mais toujours plein lorsque j’arrivais : Ekho, par Fabien, l’exemplaire président de RPGers. Juste après, je vais installer mon coin dodo, puis, je vais profiter du repas chaud proposé, toujours en excellente compagnie. Ensuite la soirée se lance, avec pour la première fois Fayn comme compagnon de table.

Wifi : Tu parles pas du fait que Fabien t’ais vanné sur les articles d’Homo-Ludis ?

Moi : C’était pas une vanne, plutôt un clin d’œil. D’ailleurs, ça m’a permis d’en parler aux autres joueurs de la table, donc c’était plutôt de la publicité sympa de sa part !

Wifi : C’est vrai que tu portais ton tee-shirt du Dragon, mais pas celui de HL, dur dur de faire des choix hein ?

On finit une super partie vers 2h du matin – je ne sais pas si c’est avant ou après le changement d’heure. Vous la trouverez comme les autres en fin d’article ! Je rassemble mon courage et vais me coucher dans un froid glacial.

Point repas

Je fais un point repas ici. Déjà, l’année dernière, les prix étaient très corrects, mais là, ils les ont encore baissés ! Cet effort a été noté par le public, j’espère juste pour eux que cela a été bénéfique sur le plan financier. La carte a eu quelques améliorations légères, mais cela reste tout de même axé sur les repas chauds. Ces derniers sont d’ailleurs toujours de bonne qualité.

Les bénévoles font toujours le service à table et le rythme a diminué par rapport à l’année dernière. Pour moi, ils ont atteint le bon équilibre ! Mais cette année, il y a eu LE rajout : un grand, un gigantesque bravo pour les bénévoles qui nous ont préparé les cookies et les sablés. Pas chers, goûteux… Wifi et moi ont a adoré ça ! (Wifi : hochement frénétique de la tête)

Des prix très accessibles !
Miam miam miam !

Dimanche

Tout comme l’année précédente, tournoi de Zombicide le matin auquel je n’ai pas participé et concours d’improvisation pour les MJs l’après-midi d’environ 3h. Avec Fanny, Forgie, Briareos et Polo, nous faisons quelques parties de “Privacy ?!” avant que je ne les quitte pour aller interviewer Petit Cœur.

La dernière ronde se lance et se termine dans la bonne humeur. Je remarque surpris que plusieurs “piliers” des conventions ne se prêtent pas au jeu. Il n’y a que 5/6 tables de lancées. Le hasard de la répartition font que j’ai Livio en MJ ! J’en rigole d’avance ! Je profite d’un temps mort dans la journée pour interviewer Nightwish que j’ai eu 2 fois en tant que MJ (RPGers et Tarbes de l’année dernière) et en tant que camarade joueur ce weekend ci. On finit vers 16h/16h30 mais pas de concours cette fois-ci ! En effet, les concours ont complètement été laissés de côté cette année et nous avons reçu des lots via des tombolas le samedi et le dimanche.

Wifi : Spéciale dédicace à Forgie pour avoir -encore- gagné un Ars Magica. Tu vas pouvoir devenir leur revendeur n°1 poto !

Juste avant la tombola, Polo et moi allons ranger nos affaires dans la voiture. Mention honorable au logiciel de la tombola qui plante au moment de l’annonce de 1er lot, quel sens du suspense ! On finit avec les annonces habituelles des prochaines conventions. J’ai pu officiellement dire à tout le monde que pour les prochaines Rencontres Ludiques du Dragon Libournais (les 20 ans !) on aura l’internat du lycée polyvalent Jean Monet et ça sera gratuit !

La convention se termine, on fait le tour des “au revoir” et c’est reparti pour trois heures de route.

Bilan

Le titre de cet article convient parfaitement bien pour résumer : “Les mêmes, en mieux !”.

Comme je le disais en début d’article, on se posait vraiment la question du changement et de la transformation de la convention en arrivant avec Polo. Les annonces faites en amont sur l’organisation laissaient présager ce que l’on a confirmé sur place : à 90%, les organisateurs ont gardé une formule identique. Les seules modifications notables sont :

  • Les tournois remplacés par les tombolas. Sympa, c’est plus convivial et moins long.
  • Les prix qui ont baissé. Je ne sais pas la raison de cette baisse mais cela n’était pas nécessaire à mon goût. Leurs prix étaient déjà corrects et j’ai peur que cela soit un manque à gagner pour eux.

Sinon les rondes étaient organisées de la même façon, il y avait les mêmes stands de marchandising (la Loutre Rôliste et WonderLandes), juste une illustratrice bordelaise très douée en plus du nom de Tania Sanchez-Fortun.

Wifi : Ah bah bravo, tu fais la pub pour des concurrents directs de Lun’art maintenant !

La talentueuse Tania

Donc les mêmes, oui. Mais en mieux ! L’année dernière, j’avais passé un bon moment, mais quelques points de détails m’avaient dérangé. Là, c’était très bon. A titre d’exemple, il y avait moins de bénévoles, mais je les ai trouvé plus ouverts et plus cordiaux. En fait, le seul point noir pour moi, ça a été le lieu pour dormir. Alors oui, c’est très bien d’en proposer un, mais là, je pense que dormir sous tente n’aurait pas fait une grande différence. Une alternative jouable aurait été de faire comme l’année dernière : bloquer 2/3 des petites salles chauffées pour le dodo et rassembler les parties de jeux de rôles dans la grande salle, d’autant que la fréquentation ayant un peu diminué, il y avait de la place.

Wifi : Salle chauffée ou pas, comme tu as oublié ton oreiller, tu n’aurais pas mieux dormi, car au final, c’est ça qui t’a empêché de bien dormir !

Moi : Et qui grelottait dans mon duvet, hein ? Loutre ingrate…

C’est vraiment le seul reproche que je peux faire, car j’ai vraiment passé un très bon weekend. Donc merci. Merci à toi Petit Cœur et à tes bénévoles dévoués de nous offrir un événement de qualité. Merci à Gryff, à Fabien, à Livio, mes MJs d’un weekend et à tous mes compagnons de tables pour ces moments de joie, d’immersion et ces rires. Et enfin merci à tous les potes de convention qu’on revoit régulièrement mais toujours pas assez souvent. Merci… et surtout à la prochaine fois (Trolls 6 nous voilà !)

– – – – – – – – – – – – – – – –

Les 3 parties de jdr du weekend

Loup-Garou : l’Apocalypse, par Gryff

Je commence à bien connaitre le Monde des Ténèbres, mais c’était la première fois que je tentais l’aventure côté Garou ! Après une explication efficace de l’univers, nous avons joué des membres de la tribu de la Griffe Rouge. Tenant l’humanité responsable de l’effondrement de Gaïa, ils rejettent tout ce qui vient de l’Homme. Et nous voilà partis direction la grande ville avec des personnages ignorant jusqu’à l’utilité d’un marteau. Autant dire que nous avons ri tout le long de la partie ! Seul petit reproche qui n’en est pas vraiment un : nous avons joué la suite d’une première table et d’autres finiront notre aventure. C’est dommage, j’aurai bien aimé avoir l’aventure complète !

Wifi : Des copains poilus ! Moi aussi je veux ma forme Crinos !

Ekho, par Ekh… Fabien

Alors, je ne vais pas pouvoir dire grand chose, tout simplement parce que nous avons joué un scénario d’introduction à l’univers d’Ekho. Et j’affirme avec certitude, que cet univers mérite amplement qu’on le découvre par une partie, et non par les dires de quelqu’un qui y a joué.

Fabien est un grand MJ : interprétation, rythme, immersion, implication des backgrounds de nos PJs que nous venions juste de créer… Il maîtrise tout cela. Le système simple permet une création de perso orientée sur le role-play, qui sera au cœur de la partie à suivre ! Rajoutez à ça un scénario si bien ficelé que pendant 75% du temps je me demandais ce qui se passait, et on obtient l’une des meilleurs parties que j’ai pu faire.

Note pour Fayn : ça a été un plaisir de jouer avec toi poto, faut qu’on remette ça !

Concours d’impro avec Livio

Pour la dernière partie du weekend, direction le vide interstellaire et l’An 3000 ! Nous avons joué une équipe d’élite allant découvrir une source mystérieuse d’énergie en bordure de notre système solaire. Chose qui m’a surpris, Livio est carrément plus sérieux en MJ qu’en PJ ! C’est un peu dommage, car l’aisance orale que tu as en tant que joueur disparaît un peu et l’immersion se fait donc un peu moins. Détend-toi poto ! Après je reconnais que l’exercice est difficile et ça a dû te mettre la pression.

Et comme dit pendant le debrief, mea culpa au nom du groupe : nous sommes partis sur une enquête/exploration comme pour une partie de 7/8 heures alors qu’on en avait 3… notre faute.

Sinon les descriptions étaient bien, le seul PNJ avait une vraie identité (objectif, caractère…). Je pense d’ailleurs que l’interprétation des PNJ est ton point fort, alors n’hésite pas à en mettre plus la prochaine fois ! Niveau rythme, un petit élément un peu carrément flippant au moment de l’approche/l’entrée dans le vaisseau inconnu aurait pu nous mettre la pression et éviter que l’on se disperse 😉 Bref, de bonnes bases et j’aimerais t’avoir en MJ sur un scénario que tu connais plutôt que sur de l’impro la prochaine fois, car ça promet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.