Faut Qu’on Conv’ HS #1

Affiche du concert

FQC hors série aujourd’hui car on ne revient pas sur une convention pure et dure mais sur le concert anniversaire des 15 ans du Naheulband !

Une occasion unique :

Cela faisait un moment que je voulais voir le Naheulband. Comme je l’ai évoqué ICI Naheulbeuk et sa bande ont bien marqué ma jeunesse. J’avais toujours raté l’occasion de les voir en concert, du coup, quand j’ai appris qu’ils passaient près de chez moi pour leur 15 ans, comme on dit : instabuy.

Il faut dire qu’ils tournent assez peu, de mémoire je dirai un à deux concerts par an environ.

Mais attendez… Je vous parle du Naheulband, mais vous connaissez au moins ? Bon je vais faire un récap’ rapide : en gros le Donjon de Naheulbeuk est une saga MP3 crée par John Lang, musicien de son état. Autour de sa saga, il a créé tout un univers musical avec son groupe, le Naheulband. En plus des quatre albums studio il a sorti un tas de “bonus” autour de l’univers de la série.

Pour plus d’infos je vous conseille simplement d’explorer son site, qui est une mine d’infos et de contenus, dont notamment un JDR (on y revient 😉 ).

Après cette intro, direction donc le Trianon, où une soirée d’animation et de concerts est prévue avec notamment Magoyond et le Neko Light Orchestra.

Arrivés sur place, il y a du monde ! Le concert est Sold Out, ce qui représente près de 1100 fans ! L’ambiance y est chaleureuse, un duo de musique traditionnelle arpente le hall pour agrémenter l’ambiance. Quelques stands sont présents, principalement des goodies Naheulbeuk et le Bazar de Fangh. Honnêtement c’est un peu pauvre…

Direction la salle pour prendre un peu la température et là on a droit à des cours de danse de bal a l’échelle de toute la salle ! C’était plutôt chouette. Si on excepte les problèmes de son, qui seront malheureusement réguliers ….

Mais pas le temps de niaiser, on se pose aux balcons du premier étage pour la première partie Magoyond :

Magoyond : Zombie or not Zombie ?

Je ne connaissais pas ce groupe, mais j’ai de suite été enchanté ! Ils se présentent comme faisant du “rock alternatif zombie”. Corpse paint et costumes baroques au programme. Mais ce qui frappe c’est surtout l’ambiance lourde et poisseuse qui est mise en place. Sans pour autant être glauque ou malsaine, on est dans la “mort joyeuse” à la Tim Burton, c’est exactement le même type d’univers. Leurs titres auraient fait une belle BO pour les Noces Funèbres, Beetlejuice ou L’étrange Noël de Mr Jack (oui je sais c’est pas Burton, mais ça relève du même univers).

Du coup la salle chauffe bien et l’ambiance est au rendez-vous. Vraiment une découverte sympa, mais je vous laisse vous faire votre idée, avec ce morceau qui n’est pas le plus péchu, mais celui qui m’a le plus marqué :

Naheulband !

Première réaction : what ? Naheulband pas en tête d’affiche de son concert anniversaire des 15 ans ? Ce qui signifie pas de rappels, pas de bonus, pas de “on joue jusqu’à 1h du mat” !

Clairement c’est une déception … D’autant que j’aime bien les Neko, mais bon c’est pas non plus ma came. Surtout quand je vais voir les 15 ans du Naheulband !

Du coup je suis un peu étonné. Mais bon le set commence.

Et là c’est la claque continue qui commence ! Je connais mal les derniers albums mais toutes les chansons sont reprises par le public. Le groupe enchaine parfaitement chanson “fun”, dynamiques”, “douces” et les intermèdes comiques. On a même deux anciens membres qui sont revenus pour l’occasion.

Mentions spéciales pour :

  • Les souliers de Lady Fae, toujours aussi magnifique
  • Mon Ancêtre Gurdil et Troll Farceur Elfe Farci version métal
  • La Marche Barbare, tellement tonitruante et puissante.
  • La Déprime (reprise rallongée de François Pérusse)

Vidéo prise par mes soins, pas terrible mais ça donne bien une idée de l’ambiance 🙂

On notera quelques petits soucis de son (comme évoqué plus haut) et des instruments qui ont souffert de la température (il faisait très chaud dans la salle). Mais surtout par le planning, on a senti une fois ou deux le groupe un peu pressé ! Mince quoi c’était leur anniversaire, un concert attendu depuis longtemps par beaucoup… Quel dommage !

Mais sur les points positifs on notera : la communion avec le public qui était totale, le groupe prenait clairement son pied ! Et ça, ça fait plaisir à voir. On les sentait aussi heureux que nous d’être là. Les blagues et sketchs marchaient très bien car elles semblaient naturelles.

La setlist était vraiment géniale, j’aurais juste ajouté la Bataille de Zoug Amag Zlong, mais c’est personnel 🙂

Tout ça pour dire que c’était vraiment un des meilleurs concerts que j’ai vu depuis looooongtemps (et j’en ai écumé !). C’est en grande partie dû à la charge émotionnelle du concert, avec un groupe qui m’accompagne depuis presque 15 ans aussi.

Neko Light … Ou pas :

Je ne jugerai pas leur set, qui à mon avis était très bon. Seulement c’est un groupe que j’ai déjà eu l’occasion de voir, et si j’apprécie leur technique et leur registre, l’ensemble ne m’a jamais beaucoup marqué.

Et passer après le Naheulband pour leurs 15 ans (je le répète) n’était pas un bon moment pour me donner envie de voir le groupe. Aussi j’ai regagné mes pénates. Vraiment, ce running order est incompréhensible …

Au final une très belle soirée ! On aurait clairement voulu y trouver plus de stands, une technique un peu meilleure et un running order plus cohérent. Mais le plaisir y était et ce fut vraiment un immense plaisir d’en être ce soir là ! Merci à toute l’orga d’avoir permis cette soirée dans cette superbe salle du Trianon !

Guillaume COEYMANS

Une réflexion sur « Faut Qu’on Conv’ HS #1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.