Subabysse : JDR Sous l’ocĂ©an đŸ đŸŽ¶

Subabysse JDR

A l’occasion du crowdfunding de la 7eme Ă©dition (2Ăšme “professionnelle”) de Subabysse, jeu pour lequel j’ai beaucoup de tendresse, j’ai pu poser quelques questions Ă  son auteur Yan Bourget. Je vous laisse lire tout ça et bien sĂ»r soutenir le projet !

L’interview avec l’auteur de Subabysse : Yan Bourget

Salut Yan ! On commence avec les questions bateau, peux-tu te présenter en quelques mots ainsi que Subabysse ?

Salut, je m’appelle Yan Bourget, j’ai 47 ans, mariĂ©, un troll de 17 ans, je suis magasinier dans un lycĂ©e sur Blagnac (31) et je fais du jeu de rĂŽle depuis mes 13 ans. L’aventure Subabysse a dĂ©butĂ© en dĂ©cembre 1991, il y a bientĂŽt 30 ans, sur les bancs du lycĂ©e pro oĂč j’apprenais le mĂ©tier d’électricien. Le jeu a beaucoup Ă©voluĂ© depuis et a bĂ©nĂ©ficiĂ© de 7 Ă©ditions amatrices et d’une professionnelle, il y a quelques annĂ©es.

Subabysse est un jeu futuriste post-apo dans lequel les joueurs incarnent des personnages de tous horizons (9 nationalitĂ©s) et de toutes professions (24 dans le LdB + 6 dans le Plug & play #1). La Terre que nous connaissons a Ă©tĂ© ravagĂ©e par une immense vague divine (dĂ©clenchĂ©e par le Dieu Onless) pour punir les InfidĂšles (nous) Ă  la fin du XXe siĂšcle. La surface de la Terre fut transformĂ©e et les ocĂ©ans s’élevĂšrent d’environ 2000 m. Le jeu commence 324 ans plus tard. Les hommes ont rĂ©ussi Ă  maĂźtriser leur nouvel environnement. Voici en quelques mots le topic de Subabysse.

AprĂšs un bel ouvrage Ă©ditĂ© il y a quelques annĂ©es (mĂȘme si ça a pu ĂȘtre compliquĂ©) tu t’es lancĂ© dans l’auto-Ă©dition en crowdfunding. Pourquoi avoir fait ce choix ? Et est-ce que ça se passe bien au niveau Ă©ditorial pour l’instant ?

J’ai eu pas mal de mĂ©saventures avec mon prĂ©cĂ©dent Ă©diteur. J’ai donc prĂ©fĂ©rĂ© faire cavalier seul mĂȘme si je suis trĂšs bien entourĂ© sur ce projet (amis et famille). De plus, difficile de dire Ă  prĂ©sent si ce projet aurait pu intĂ©ressĂ© ou non un Ă©diteur pro.

Au niveau Ă©ditorial, ça va pas mal pour le moment, grĂące Ă  l’aide de personnes comme Josselin Grange (Studio graphique), Laurent Rambour (LETO) et d’autres contacts dans le milieu.

L’univers de Subabysse est sous-marin. On s’attend du coup Ă  quelque chose d’assez froid et sombre. Il s’en dĂ©gage pourtant une forme de chaleur et de couleur, c’est une volontĂ© de ta part ?

Oui, complĂštement. Subabysse est pulp, optimiste et la technologie a permis aux hommes de vivre confortablement au fond des ocĂ©ans. Ce n’est pas pour autant ‘Bisounours rpg’, les dangers sont multiples et bien rĂ©els. On compare souvent Subabysse Ă  du cyberpunk aquatique, ce qui est plutĂŽt flatteur.

Subabysse fĂȘte son 30° anniversaire cette annĂ©e (fun fact : comme moi !) Comment le jeu a Ă©voluĂ© au cours de ces trois dĂ©cennies ?

Comme dit plus haut, j’ai fait Ă©voluer le jeu dans de nombreuses Ă©ditions, dĂ©veloppant toujours plus ce fantastique univers. En dehors du contenu, des textes, des illustrations et de la maquette qui n’ont jamais cessĂ© d’ĂȘtre amĂ©liorĂ©s (90% des illustrations sont nouvelles pour cette Ă©dition), je pense que la plus importante Ă©volution est arrivĂ©e avec la prĂ©cĂ©dant Ă©dition au niveau qualitĂ© du produit. Mais, j’ai un petit secret Ă  vous communiquer : celle Ă  venir sera encore mieux.

Un mot sur le systĂšme de Subabysse : on y utilise des perles en verre. D’oĂč t’es venue cette idĂ©e et comment ça se transcrit en jeu ?

Le systĂšme D100 de Subabysse est Ă  la fois simple et intuitif. Tout le monde connaĂźt. AprĂšs, les Perles du destin sont des gros bonus que seuls les PJ et quelques PNJ importants possĂšdent. Elles sont omniprĂ©sentes dans le jeu, permettent de rĂ©aliser des actions d’éclat et de survivre aux mauvais coups. L’Ɠil du Destin observe de prĂšs les personnages


Tu as converti toute ta famille au JDR, est-ce que vous faites des parties de Subabysse ensemble à Noël ?

Oui, c’est une tradition familiale le jeu de rĂŽle, et pas qu’à la NoĂ«l.

Est-ce que tu conseilles des inspirations pour s’immerger dans l’univers de Subabysse ?

Lire des classiques de la SF : Asimov, Phillip JosĂ© FarmĂ©, Jules Verne
 de la BD avec les Aquablue entr autres et tous les films du genre : The Abyss, LĂ©viathan, Octobre rouge, USS Alabama, Le chant du loup… Le dernier Under water est parfait pour Subabysse.

Quels conseils donnerais-tu Ă  quelqu’un qui se lance dans Subabysse ?

No stress, c’est un jeu facile et abordable. Le conseil que je pourrais donner, c’est de lire tout d’un trait, pour s’imprĂ©gner du monde et de revenir sur les points importants.

Pratiques tu toi mĂȘme la plongĂ©e ou une activitĂ© sub-aquatique ?

Oui, je suis plongeur autonome PADI** avec plus de 100 plongés. Mais je ne pratique plus depuis que mon club a fermé.

Ton poisson, fruit de mer préféré ?

La sardine, tout simplement, et le crabe, de prĂ©fĂ©rence, le tourteau que j’essaie de pĂȘcher Ă  marĂ©e basse Ă  OlĂ©ron chaque annĂ©e, sans grand succĂšs.

Soutenir le projet :

Si vous ĂȘtes attirĂ© par un univers profond (VOUS L’AVEZ ? LAULE) qui vous fera voyager, je vous invite trĂšs fort Ă  participer Ă  ce crowdfunding !

C’est un jeu indĂ©pendant, atypique et attachant, bref, une perle ! Cliquez sur l’image pour participer 🙂

Subabysse financement
Un superbe projet, cliquez dessus pour participer !

Mon histoire avec Subabysse :

Pour la petite histoire, Subabysse a Ă©tĂ© un des premiers JDR que j’ai gagnĂ© en convention et j’ai une vraie tendresse pour ce jeu. J’ai mĂȘme depuis 2015 (!) un brouillon d’article que je n’ai jamais publiĂ© sur ce jeu.

DĂ©jĂ  le bouquin (paru alors chez les “fameux” Ludopathes) est magnifique, l’univers est enchanteur et est une vraie invitation au voyage. J’avais notamment Ă©tĂ© frappĂ© par la maquette superbe, un vrai modĂšle du genre (le maquettiste sera de nouveau aux manettes pour cette nouvelle Ă©dition !).

Jeune rĂŽliste, Ă  la lecture de Subabysse, un milliards de possibilitĂ©s s’ouvraient. faire du pulp dĂ©zinguage de streums ? Possible. Faire de l’horreur aquatique profonde ? Possible. Faire des intrigues politiques ? Possible. De l’exploration piratesque. POSSIBLE.

Je l’ai peu fait jouer malheureusement mais je compte bien corriger le tir !

Enfin, on va couper court trĂšs vite Ă  la rengaine “gnagna gna c’est Polaris” … On va ĂȘtre direct, comparer Polaris et Subabysse, c’est comme comparer D&D et Warhammer ou tout autre Medfan, ou encore Star Wars et 40k .Le seul point commun c’est que c’est sous l’eau. Les deux jeux sont trĂšs diffĂ©rents et vous offriront une expĂ©rience de jeu n’ayant rien a voir. Pas de concurrence donc 😉

Merci de m’avoir lu et je vous encourage une derniĂšre fois Ă  partager l’article et soutenir ce projet !


Guillaume COEYMANS

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.