Faut Qu’on Conv’ fête son premier anniversaire !

Et oui ! Avec le retour de RPGers, cela fait 1 an que les FQC existent ! Pour fêter ça, petit bilan et projection pour le futur des articles.

Quelques chiffres :

  • 7 articles classiques (dont deux n°3… si si, on est un peu distrait parfois) et 3 Hors-séries
  • 3040 km de parcourus (dont 80 stations de métro)
  • 9 interviews (5 organisateurs et 4 festivaliers)
  • de plus en plus de lecteurs 😉

Listes des FQC :

Interviews :

Vous avez pu, dans une bonne partie des FQC, profiter d’interviews des organisateurs des conventions et aussi de celles des festivaliers. Mais qu’ont-ils dit déjà ? Petit résumé par question…

1/ Quel est le “plus” de la convention ? (orgas) Dans le désordre, nous retrouvons les bénévoles, les salles séparées, les décors, la convivialité et l’accueil. Si on résume grossièrement, les points mis en avant sont les lieux et surtout les personnes et leurs interactions.

2/ Décrire les festivaliers en 3 mots : (orgas) Assez divers puisque nous avons eu éclectiques, passionnés, solidaires, agréables, sudistes, intéressants, compréhensifs, joueurs, bizarres et habitués. Du très positifs ! Les rôlistes/ludistes/GNistes/… sont-ils des bisounours ? :p

3/ Les messages adressés au public : (orgas) Je vous aime / C’était super cool de vous avoir encore cette année, et franchement on espère pouvoir remettre ça l’année prochaine, en espérant vous y revoir / Amusez-vous ! / Merci et revenez l’année prochaine. On sent un mélange d’affection et un petit sentiment de peur de ne pas avoir une fréquentation stable dans ces messages. Les orgas des uns deviennent le public des autres et on sent bien le lien fort entre tout le monde.

4/ L’avenir de la convention : (orgas) s’adapter à l’évolution d’année en année avec toujours l’envie de bien accueillir le public / refonte de la convention à cause de contraintes externes / amélioration continuelle des lieux et motiver les bénévoles / améliorer et corriger les choses / pérenniser l’existence du club et de la convention. Globalement, les orgas veulent améliorer l’existant par des corrections mineures plus qu’une grosse refonte – sauf par obligation.

5/ Les points forts de la convention (festivaliers) décorations / système de notation des concours PJ et MJ / les gens / convivialité / salles séparées (x2) / point de ralliement / le cabaret / les bénévoles / les tickets pour la buvette. On a 3 grandes catégories qui ressortent : les lieux, les personnes et leurs interactions et enfin, les détails d’organisation qui font la différence. On peut voir que chaque point de détail est important pour les festivaliers mais qu’ils semblent donner de l’importance spécialement à ces trois points là.

6/ Les points faibles de la conventions (festivaliers) accueil long / ne pas pouvoir dormir sur place / thé payant / la restauration / implantation des tables pour le banquet / complexité d’inscription / les espaces de jeu / l’absence de conférences / moments vides / attention pour les consignes imposées en concours d’improvisation. Principalement, les festivaliers attendent un accueil impeccable et avoir un maximum de confort, au sens large. On voit comme pour la question précédente que les lieux et leur installation sont une donnée essentielle.

7/ Les messages adressés aux organisateurs (festivaliers) C’est super cool, je reviens l’année prochaine ! / Merci beaucoup ! / Revenez à l’année dernière pour l’orga et le buffet ! Et continuez comme ça vous faites du bon boulot / Je vous aime bande de… ah, faut pas trop que je dise de bêtises… bande d’idiots. Encore une fois de l’affection, de la gratitude et de la bienveillance.

Bilan perso :

Pour préparer cet article, je me suis replongé dans chaque FQC et j’ai noté certaines choses : tout d’abord, j’ai senti ma propre évolution. Cela ne fait qu’un peu plus de 2 ans que je fais des conventions, est seulement 1 an que je les fait entières. J’ai donc découvert, apprécié et pris les codes de ces événements.

Ensuite, en expliquant ces événements à des non-joueurs, j’ai rapidement fait la disctinction entre les conventions amatrices d’un côté, faites par des associations et surtout des bénévoles passionnés, et dont l’objectif est la convivialité et le plaisir de jouer et de l’autre, les conventions organisées par des entreprises d’événementiel, menées par des salariés et possédant un objectif lucratif. Je fréquente les premières et Guillaume majoritairement les secondes, et on sent immédiatement la différence dans nos FQC respectifs.

Autre fait notable, nous sommes une putain de grande famille ! Je vais répéter ce qui est dit au dessus, mais bon sang, la convivialité, la bienveillance, la joie de se retrouver… il y a une affection profonde reliant notre communauté. Et comme dans toutes les familles, ça se chamaille parfois et il y a des différents, mais toujours dans un soucis d’entraide. J’ai pu intégrer cette famille petit à petit, alors pour ça un grand, un immense merci à tous !

Pour finir, je n’ai qu’un souhait : que nous trouvions un moyen pour que toutes les associations travaillent ensemble, s’entraident et fassent des projets communs.

Évolution des FQC :

Comme nous l’avons dit dans le live fait pour RPGers, les FQC vont évoluer, mais nous avons besoin d’acquérir du matériel pour cela. Donc rester attentif, venez nous dire bonjour si vous nous croisez en conv’ et amusez-vous !

E.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.